Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; JCommentsACL has a deprecated constructor in /web/ginungagap1/www/components/com_jcomments/classes/acl.php on line 17

C’est comme s’il récrivait dix ans de sa vie, du bout de son couteau sur le parchemin pale de sa peau. La croix épaisse et grise juste avant ses orteils, souvenir de la balle qu’il s’était tiré dans le pied le jour où il vit sa première vague de non-morts s’écraser sur les murailles grise de la citadelle de Kaïber ; la longue estafilade qu’avait laissée un pantin morbide dans son flan droit lors d’un bref moment de négligence ou le coup de pertuisane que lui avait mis un jour un conscrit terrifié à qui il barrait tout chemin de retraite, chacune de ses blessures rouvertes laissait sourdre un sang clairet et avare en effusion.

La trace des crocs d’un wolfen zombi sur son biceps versa à peine quelques gouttes qui allèrent se déliter en sinuant dans l’eau trop chaude de son bain. Il n’ y a que les vivants qui saignent, se répétait-il sans cesse, par cette nuit humide où les résurgences de son passé étaient venues le mordre en plein sommeil. Sa lame suivit la courbe aérienne que lui avait laissé l’épée d’un thalion du temple du sud sur la poitrine. C’est drôle, voilà un coup qui n’avait semblé rien, mais son empreinte ne s’était jamais estompée, bien au contraire. Il serra les dents quand le fil aiguisé de son poignard ressuscita le shrapnel vorace qui avait un jour niché dans sa cuisse.

Elle glissa dans le bassin comme on s’y dilue, volatile, toute de bronze à ressorts, les reins élastiques, les courbes de son corps tellement en accord avec l’élément liquide qu’elle n’y laissait aucun sillage. Cela ne fit même pas de bruit quand il lâcha sa lame et qu’elle rebondit sur les faïences colorées et les mosaïques. Son souffle chaud vint se nicher dans le creux du cou du pistolero qui referma autour d’elle ses deux bras pâles comme deux ailes trop maigres sur lesquelles couraient encore de minces filets carmin.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir